Un simulateur de vieillissement pour se mettre dans la peau des personnes âgées

Dans le cadre d’un partenariat entre la Mutualité Française Limousine et Domitys, les salariés de l’EHPAD mutualiste Le Hameau du Buis (Boisseuil) ont pu tester un simulateur de vieillissement, afin de mieux comprendre les difficultés éprouvées par les résidents dans les gestes du quotidien et leurs limites psychomotrices pour mieux les accompagner.

Les 12, 19 et 26 avril derniers, 23 membres du personnel de l’EHPAD ont participé à des ateliers de sensibilisation au vieillissement, animés par M. Raby, chargé de réseau à la Résidence Services Seniors Domitys "Les Châtaigniers", située à Panazol. En effet, le Groupe organise régulièrement ce type d’action auprès de ses collaborateurs dans le but de mieux appréhender les difficultés liées à l’avancée en âge et d’adapter la prise en soins des seniors qu’ils accompagnent.

Composé de multiples accessoires, le kit de simulation permet de se rendre compte de la variété des gestes du quotidien d’une personne âgée et de percevoir trois grandes difficultés liées au vieillissement, à savoir l’altération de la motricité, de la vision et de l’audition.

Le kit comporte :
• Une paire de lunettes, permettant d’imiter le jaunissement du cristallin et la réduction du champ visuel ;
• Un casque auditif, simulant une perte d’audition à haute fréquence ;
• Un collier cervical, réduisant la mobilité de la tête ;
• Des coudières et des genouillères, reproduisant la raideur articulaire et la perte d’agilité ;
• Des poids, permettant de simuler la rigidité et la faiblesse musculaire causées par le vieillissement (un gilet de 10 kg, deux poids de 1,5 kg s’attachant aux poignets et deux chevillières de 2,3 kg) ;
• Des mitaines en cuir et des sous-gants (jetables), atténuant la dextérité et la sensibilité des doigts.

Grâce à une mise en situation très réaliste, cette expérience fut l’occasion pour les participants de ressentir la démarche particulière liée à l’âge, l’altération de la capacité de préhension, la diminution de l’agilité et la réduction de coordination des mouvements.